Le MIEL et le DIABETE

Telles sont les trois questions habituelles qui me sont très souvent posées et auxquelles je vais répondre ici de façon claire et scientifique.
 A la lumière des connaissances médicales les plus récentes, je peux affirmer que: 
· En réponse à la première question
"Le miel peut-il être consommé par un diabétique ?":
Le miel, qui contient en moyenne 38% de fructose, 31% de glucose et divers autres polysaccharides parmi lesquels du saccharose, ne peut en aucun cas être considéré comme un aliment recommandable au diabétique.
· En réponse à la deuxième question
"Le miel est-il contre-indiqué chez le diabétique ?":
**Le miel n'est pas contre-indiqué et peut être intégré dans la ration alimentaire d'un diabétique, mais seulement dans le cadre strict de la ration de glucides qui lui est permise journellement pour le bon équilibre de sa maladie, et sans jamais pouvoir être introduit comme une possibilité d'élargir son régime.
· ** En réponse à la troisième question
"Certains miels particuliers très riches en fructose ont-ils une valeur dans le traitement du diabète sucré ?":
Le fructose ne représente pas un traitement du diabète sucré et son administration prolongée en lieu et place du glucose n'entraîne aucune influence favorable sur l'évolution de certaines complications du diabète (lésions rétiniennes en particulier). Il en résulte donc, qu'aucun miel, même ceux qui sont très riches en fructose, ne peut constituer une quelconque thérapeutique (ou aide thérapeutique) du diabète, quelle qu'en soit sa forme clinique.

**J'espère que cette mise au point claire et précise mettra fin à de nombreuses informations erronées qui circulent encore dans ce domaine, et cela pour le plus grand bien de tous les diabétiques.
 ** Je vous signale toutefois que chez le diabétique traité à l'insuline, le miel peut, par contre, être très utile en cas de surdosage accidentel de la dose de ce médicament qui provoque un état d'hypoglycémie pouvant aller jusqu'au coma.
** Dans de tels cas, l'ingestion immédiate de miel va apporter rapidement du glucose dans le sang et corriger immédiatement les effets dramatiques de ce surdosage insulinique. il s'agit donc là d'un moyen simple et salvateur que toute famille ou entourage d'un diabétique se doit de bien connaître.

 Docteur Yves DONADIEU

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Mediaffiliation
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...